27 août 2018

Nouvelles Routes de la Soie : le mode d’emploi pour les entreprises françaises

La Belt & Road Initiative (BRI), souvent appelée également « Nouvelles Routes de la Soie », a été lancée par la Chine et comprend un vaste catalogue de projets, principalement d’infrastructures. Si les entreprises chinoises sont les principaux bénéficiaires des contrats, des opportunités existent aussi pour les entreprises françaises. Nous vous expliquons comment en tirer parti.

Des projets autour de deux grandes routes

Il s’agit de deux grands axes de communication entre l’Asie et l’Europe (terrestre et maritime). C’est une « initiative » (au sens anglo-saxon du terme) et pas un plan, mais il y a une forte volonté politique de la Chine et des financements publics chinois conséquents ont été mis à disposition. La banque publique China Development Bank (CDB) a mis sur la table près de 900 milliards de dollars !

La BRI est un outil de financement des infrastructures. La Banque asiatique de développement (BAD) prévoit que les besoins d’infrastructures des pays d’Asie vont atteindre l’équivalent de 26 000 milliards de dollars d’ici 2030 (1 700 milliards par an), dont plus de 60% en Asie du sud-est, dans le rapport « Meeting Asia’s Infrastructure Needs », publié en février 2017.

La Chine souhaite mener certains projets dans une logique de partenariat avec d’autres acteurs (entreprises, ensembliers, banques internationales, banques multilatérales, etc.).

Comment s’informer et participer aux projets

La BRI inclut une grande diversité de projets (routes et autoroutes, centrales électriques, ports, aéroports, etc.), notamment dans les pays d’Asie du Sud-Est (Indonésie, Malaisie, Thaïlande, etc.), considérés comme étant de bons risques. Autant d’opportunités dans des secteurs où l’offre française est compétitive (ouvrages d’art, transports, eau, logistique, etc.).

Il y a plusieurs voies d'accès :

  • Recourir aux sources classiques d’information, en France et dans les pays couverts par la BRI : Business France, chambres de commerce, etc.
  • Se rapprocher des maîtres d’ouvrage sur place, dans les pays de la BRI, et adopter la démarche classique pour les appels d’offres (identification des projets, prise de connaissance des cahiers des charges, etc.), en s’adaptant au contexte local (règlementation, identification et choix de partenaires lorsque cela est nécessaire, etc.).
  • Entrer en contact avec les principaux acteurs des projets d’infrastructures que sont les grandes entreprises publiques chinoises. Certaines d’entre elles disposent de bureaux ou de filiales en Europe.
  • Se rapprocher des grandes entreprises françaises présentes dans les secteurs financés par la BRI. Celles-ci peuvent avoir besoin de partenaires (consultants, fournisseurs, sous-traitants, etc.).
  • Consulter les listes des projets financés par les organismes multilatéraux de financement partenaires de la BRI : BAD, Asian Investment Infrastructure Bank (AIIB), Banque mondiale, etc. On peut donc identifier les projets BRI financés par ces organismes. Ceux-ci ne sont cependant que des bailleurs. L’entreprise doit ensuite s’adresser aux maîtres d’ouvrages dans les pays qui préparent et lancent les appels d’offres.

L’AIIB, nouvel acteur du financement des infrastructures

Créée à l’initiative de la Chine, l’Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB) est une banque multilatérale de développement, qui compte 84 pays membres approuvés (dont la France). L’AIIB, dont les opérations ont démarré en janvier 2016, est indépendante de l’initiative des Nouvelles Routes de la Soie (Belt and Road Initiative, BRI).

Le bilan est positif puisque 15 projets ont été approuvés en 2017 (contre 8 en 2016), principalement dans les infrastructures et l’énergie. Le montant total des financements engagés s’élevait à 4,2 milliards de dollars à fin 2017. L’AIIB prête à l’Asie mais elle peut aussi intervenir en dehors de la région : en 2017, elle a accordé un financement de 210 millions de dollars pour un projet solaire en Egypte.

Une des caractéristiques de l’AIIB est de travailler en coopération avec d’autres banques multilatérales : Banque asiatique de développement, Banque mondiale, Société financière internationale, Banque européenne d’investissement, etc. En 2017, 11 des 15 financements approuvés l’ont été dans le cadre de partenariats avec ces organismes.

Les projets financés par l’AIIB font l’objet d’appels d’offres internationaux auxquels peuvent participer les entreprises des Etats membres. En 2017, la valeur des contrats adjugés via appel d’offres et bénéficiant d’un financement de l’AIIB a atteint 396 millions de dollars, pour un total cumulé de 885 millions de dollars.

Source : rapport annuel 2017 de l’AIIB

Contenus associés

Articles ayant les mêmes tags

Le Monde en 2030

La Chine, en plein essor, deviendra la première économie mondiale, tandis que l’Inde se hissera au 3e rang

Nous contacter

Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00.
Ou le +33 (0)1 55 69 74 53 depuis l'étranger.

Demander à être rappelé(e)

Complétez le formulaire en renseignant tous les champs obligatoires. Les informations que vous nous communiquerez sur votre entreprise nous permettrons de transmettre votre demande à l’équipe la plus à même de vous répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

  1. Current: Step 1 of 2 01
  2. Step 2 of 2 02

Motif du contact

! Sélectionnez un sujet
! Sélectionnez un sujet

Coordonnées

Saisissez votre nom
Saisissez votre numéro de téléphone

Quand pouvons-nous vous appeler ?

Heure préférée de la journée

Nous vous appellerons sous 24h

Retour

Demander à être rappelé(e) (facultatif)

Complétez le formulaire en renseignant tous les champs obligatoires. Les informations que vous nous communiquerez sur votre entreprise nous permettrons de transmettre votre demande à l’équipe la plus à même de vous répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

  1. Completed: Step 1 of 2 01
  2. 02 Current Step 02

Taille de l'entreprise (facultatif)

Quel est le chiffre d’affaires de votre entreprise ?

Votre secteur d'activité (facultatif)

Votre marché (facultatif)

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

RTCAddBusinessInterests

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

Business size

Quel est le chiffre d’affaires de votre entreprise ?

Votre secteur d'activité

Votre marché

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

Demander à être rappelé(e)

  • Désolés

Nous avons rencontré un problème

Nous n'avons pas pu envoyer votre message. Réessayez ultérieurement ou appelez-nous au 0810 83 84 85

Demander à être rappelé(e)

  • Merci

Nous serons bientôt en contact

Un chargé d'affaires de HSBC France vous appellera d'ici trois jours ouvrés.

Vos intérêts

  • Nom de l'entreprise :
  • Chiffre d'affaires :
  • Secteur :
  • Localisation :
  • Marchés internationaux :

RTCAddBusinessInterests

La sécurité et la confidentialité de vos données personnelles sont au coeur de nos préoccupations. Lisez ici notre politique relative aux cookies.

Vous allez quitter le site HSBC Entreprises.

Les politiques des sites externes peuvent différer des conditions générales et de la politique de confidentialité de notre site Internet. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet de votre navigateur.

Vous allez quitter le site HSBC Entreprises.

Les politiques des sites externes peuvent différer des conditions générales et de la politique de confidentialité de notre site Internet. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet de votre navigateur.