03 septembre 2018

« Une bonne gestion des risques nous permet de tirer parti des opportunités générées par la forte croissance de la demande au niveau mondial »

Un entretien avec Rémy Scarpa, Président de Matières Premières Essentielles (M.P.E.)

 

Pouvez-vous présenter la société et son offre ? Quels sont vos clients ?

La société Matières Premières Essentielles (M.P.E.), qui a été fondée en 1982 par mon père, Roland Scarpa, est spécialisée dans le négoce des huiles essentielles. Nous achetons ces produits dans une cinquantaine de pays dans le monde et les revendons à des sociétés dans les secteurs de la parfumerie-cosmétiques, des arômes alimentaires et de l’aromathérapie.

Nous vendons aussi bien à de petites sociétés créatrices de parfums ou d’arômes qu’à des grands acteurs du marché comme L’Oréal par exemple. Environ 70% du chiffre d’affaires est réalisé à l’export.

Comment voyez-vous les perspectives de croissance de la demande dans votre secteur ?

Le marché est globalement bien orienté. La parfumerie se développe à un rythme régulier dans le monde. Dans les pays en développement, la demande progresse en raison de la croissance démographique qui entraîne une augmentation mécanique des besoins de produits de base (savon, détergents, etc.). A cela s’ajoute, l’émergence de la classe moyenne et l’évolution vers des produits plus sophistiqués à mesure que le pouvoir d’achat s’accroît. Dans les pays industrialisés, le marché de la parfumerie est en expansion : il est dynamisé notamment par le phénomène des parfums dits « de niche ».

Le marché des arômes est également en progression, les fabricants cherchant en permanence à innover et à diversifier leur offre pour satisfaire les besoins des consommateurs. L’aromathérapie à base d’huiles essentielles explose, notamment aux Etats-Unis.

Quelle est votre stratégie de développement international ?

A l’export, nous travaillons principalement via des agents non exclusifs. Dans un nombre limité de pays, nous avons développé des accords de réciprocité commerciale : nous vendons et achetons à des agents qui deviennent ainsi des partenaires. L’Italie est un cas particulier : nous avons créé une société de production, Europiémont, où nous avons développé certaines cultures que nous commercialisons nous-mêmes.

Qu’en est-il des risques ?

A l’import, il y a d’abord le risque de change que nous maîtrisons grâce au recours à des couvertures. Le principal risque est celui de la non-conformité des produits que nous achetons : nous découvrons à la livraison que la marchandise ne correspond pas à ce qui a été commandé.

Ceci peut être provoqué, par exemple, par un phénomène de sécheresse et une baisse de la production de la matière première de base, qui entrainent à leur tour une raréfaction de l’offre, une hausse des prix, des comportements spéculatifs et, en dernière analyse, l’apparition de défauts dans la qualité des huiles essentielles produites. C’est un gros risque mais il est heureusement peu fréquent.

Et à l’export ?

Le principal risque concerne les délais de paiement. L’Amérique du Sud, notamment le Brésil, pratique des délais de paiement très longs, qui peuvent aller jusqu’à 120 jours. On retrouve cette situation dans certains pays d’Afrique. Pour y faire face, nous utilisons la remise documentaire. Nous avons eu jusqu’ici très peu d’impayés.

En définitive, les risques sont-ils un obstacle ?

Les risques sont bien réels à l’international. L’appui du banquier est essentiel puisqu’il nous propose des outils efficaces (couverture de change, remise documentaire, escompte, etc.). Mais nous nous appuyons aussi sur notre réseau d’agents dans le monde. Ceux-ci connaissent bien leur secteur et sont en mesure de nous renseigner sur la réputation et le comportement de paiement des clients. Par ailleurs, depuis le siège, j’effectue une veille permanente des grandes tendances du marché et des phénomènes, tels que le changement climatique par exemple, qui peuvent affecter la production des matières premières et impacter directement notre activité.

Une bonne gestion des risques est essentielle. Elle nous permet de tirer pleinement parti des opportunités générées par la forte croissance de la demande au niveau mondial dans les différents secteurs qui sont nos clients.

Contenus associés

Articles ayant les mêmes tags

Parfumerie : un secteur tourné vers l’international

La parfumerie est un secteur en pleine expansion au niveau mondial et ne connaît pas la crise. Une belle opportunité pour les entreprises françaises du secteur, qui disposent d’un savoir-faire et d’une renommée mondiale.

Nous contacter

Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00.
Ou le +33 (0)1 55 69 74 53 depuis l'étranger.

Demander à être rappelé(e)

Complétez le formulaire en renseignant tous les champs obligatoires. Les informations que vous nous communiquerez sur votre entreprise nous permettrons de transmettre votre demande à l’équipe la plus à même de vous répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

  1. Current: Step 1 of 2 01
  2. Step 2 of 2 02

Motif du contact

! Sélectionnez un sujet
! Sélectionnez un sujet

Coordonnées

Saisissez votre nom
Saisissez votre numéro de téléphone

Quand pouvons-nous vous appeler ?

Heure préférée de la journée

Nous vous appellerons sous 24h

Retour

Demander à être rappelé(e) (facultatif)

Complétez le formulaire en renseignant tous les champs obligatoires. Les informations que vous nous communiquerez sur votre entreprise nous permettrons de transmettre votre demande à l’équipe la plus à même de vous répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

  1. Completed: Step 1 of 2 01
  2. 02 Current Step 02

Taille de l'entreprise (facultatif)

Quel est le chiffre d’affaires de votre entreprise ?

Votre secteur d'activité (facultatif)

Votre marché (facultatif)

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

RTCAddBusinessInterests

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

Business size

Quel est le chiffre d’affaires de votre entreprise ?

Votre secteur d'activité

Votre marché

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

Demander à être rappelé(e)

  • Désolés

Nous avons rencontré un problème

Nous n'avons pas pu envoyer votre message. Réessayez ultérieurement ou appelez-nous au 0810 83 84 85

Demander à être rappelé(e)

  • Merci

Nous serons bientôt en contact

Un chargé d'affaires de HSBC France vous appellera d'ici trois jours ouvrés.

Vos intérêts

  • Nom de l'entreprise :
  • Chiffre d'affaires :
  • Secteur :
  • Localisation :
  • Marchés internationaux :

RTCAddBusinessInterests

La sécurité et la confidentialité de vos données personnelles sont au coeur de nos préoccupations. Lisez ici notre politique relative aux cookies.

Vous allez quitter le site HSBC Entreprises.

Les politiques des sites externes peuvent différer des conditions générales et de la politique de confidentialité de notre site Internet. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet de votre navigateur.

Vous allez quitter le site HSBC Entreprises.

Les politiques des sites externes peuvent différer des conditions générales et de la politique de confidentialité de notre site Internet. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet de votre navigateur.