19 novembre 2019

Les trois défis à surmonter

Pour faire face aux besoins de leurs habitants, les villes vont devoir développer leur compétitivité, concilier le développement et les exigences environnementales et, enfin, récréer un lien de confiance avec les populations.

L’urbanisation accélérée est l’un des phénomènes majeurs de l’économie mondiale. La population urbaine est passée de 751 millions en 1950 (30% de la population mondiale) à 4,2 milliards en 2018 (55% de la population mondiale). Ce chiffre devrait atteindre 6,7 milliards en 2050 (68% de la population mondiale) selon les projections de l’Organisation des Nations Unies(1). Au total, ce sont plus de 2 milliards de personnes qui devraient venir habiter dans les villes pendant les trente prochaines années.

 

Cette explosion de l’urbanisation s’explique par la concentration du développement économique dans les villes, l’existence de meilleures perspectives d’emploi et la possibilité d’accéder aux services publics de base (éducation, santé, transports, etc.) et privés (loisirs, sport, etc.). Conséquence logique, les villes sont devenues le moteur de l’économie mondiale. Le nombre de « mégalopoles », définies comme étant les villes de plus de 10 millions d'habitants, devrait passer de 33 en 2018 à 43 en 2030, avec 9 de ces 10 nouvelles mégapoles situées dans les marchés émergents(2). En 2025, les 600 principales villes du monde généreront 60% du PIB mondial, selon une étude du McKinsey Global Institute(3).

 

Une accumulation de problèmes

Cette urbanisation accélérée, et souvent mal maitrisée, génère une série de problèmes. L’un des plus visibles est celui des embouteillages, liés à l’extension de l’habitat urbain, à l’absence de transports publics efficaces et au développement de l’usage de l’automobile par les particuliers. Outre la perte de temps, la congestion automobile contribue à la pollution urbaine et aux émissions de gaz à effet de serre. Elle a un impact direct sur la santé de la population (maladies respiratoires, stress, etc.).

Les embouteillages ont un coût économique exceptionnellement élevé. Une étude portant sur quatre pays (Allemagne, États-Unis, France et Royaume-Uni) estime un coût global, direct et indirect, pour les ménages de 4 400 milliards de dollars entre 2013 et 2030(4).

L’urbanisation accélérée provoque également des tensions sur le prix du logement, des déficits d’infrastructures et des inégalités de développement. Elle contribue au malaise social. C’est le cas spécialement dans les marchés émergents, et plus particulièrement en Afrique avec une couverture insuffisante des besoins en électricité, eau potable, assainissement, collecte et traitement des déchets. A cela s’ajoutent le développement de l’habitat précaire (bidonvilles), le haut degré d’informalité du marché de l’emploi et l’insécurité.

Le changement climatique et les catastrophes naturelles représentent deux contraintes supplémentaires car les villes sont particulièrement vulnérables. Pour ne citer qu’un exemple, l’augmentation de la température moyenne au-delà de 1,5 degré Celsius sur la planète pourrait provoquer une montée du niveau des océans qui mettrait en danger des villes côtières importantes des pays industrialisés (New York par exemple) comme des pays en développement (Manille, Jakarta, etc.).

Les conditions d’une urbanisation réussie

Les villes doivent faire en sorte que l’urbanisation améliore les conditions et la qualité de vie des populations. Pour le professeur Greg Clark, Senior Advisor du Groupe HSBC sur les Villes du Futur et les Nouvelles Industries, les villes doivent faire face à trois défis majeurs :

  • Le premier est celui de la compétitivité. Les villes doivent être attractives pour attirer les investisseurs privés mais aussi les talents (entrepreneurs, cadres, ingénieurs, chercheurs, etc.) afin de pouvoir développer des projets innovants. La capacité à promouvoir une réputation et une marque est aussi un élément essentiel de la compétitivité.
  • Le deuxième défi est celui du développement durable de la ville. Il s’agit de combiner les investissements dans les infrastructures avec les exigences de la protection de l’environnement et de la lutte contre le changement climatique. Autrement dit, croître et décarboner à la fois. Ceci peut être atteint par le biais, notamment, de la mise en œuvre de « projets catalytiques » selon le professeur Clark. Le projet du Grand Paris Express (35 milliards d’euros), qui vise à doubler le réseau de transport ferroviaire urbain tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en améliorant la qualité de vie des populations concernées, est un exemple de ce type de projet.

    A la différence des entreprises, les villes ont une marge d’autonomie financière réduite car elles dépendent du montant de leurs ressources et de leurs capacités d’endettement. C’est la raison pour laquelle les formules de partenariat public-privé (PPP) sont de plus en plus utilisées.

  • Enfin, les villes doivent recréer le lien de confiance et le contrat social avec leurs habitants. Selon le professeur Clark, elles ont besoin d’une « nouvelle licence pour opérer ». Ceci implique une vision, une stratégie et un leadership fort, ce qui pose la question clé de la gouvernance.

(1) “World Urbanization Prospects 2018”. United Nations, Department of Economic and Social Affairs, Population Division (UN DESA). https://population.un.org/wup/. 2018.
(2) “Creating Liveable Cities. Regional Perspectives”. African Development Bank, Asian Development Bank, European Bank for Reconstruction and Development, Inter-American Development Bank. 2019
(3) “Building Globally Competitive Cities: The Key to Latin American Growth”, McKinsey Global Institute. 2011.
(4) “The future economic and environmental costs of gridlock in 2030 », CEBR, 2014.

$4 400
bn

de coût global des embouteillages

Au-delà de

1,5°

d’augmentation, villes en danger

« En 2025, les 600 principales villes du monde généreront 60% du PIB mondial. »

Contenus associés

Le banquier, partenaire de l’entreprise

Les villes, plateformes des nouveaux corridors commerciaux

Les villes sont un élément moteur du développement des corridors commerciaux internationaux.

Le Big Data au service de la qualité de vie

Le développement de l’économie numérique dans les villes entraine la multiplication des données disponibles.

Des pressions croissantes sur les entreprises

Video: Cities of the Future 2019

Le 7 novembre dernier, le Groupe HSBC a organisé à la Station F une conférence sur le thème des Villes du Futur, qui a rassemblé un très grand nombre de participants divers.

Articles ayant les mêmes tags

Le Big Data au service de la qualité de vie

Le développement de l’économie numérique dans les villes entraine la multiplication des données disponibles.

Nous contacter

Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00.
Ou le +33 (0)1 55 69 74 53 depuis l'étranger.

Demander à être rappelé(e)

Complétez le formulaire en renseignant tous les champs obligatoires. Les informations que vous nous communiquerez sur votre entreprise nous permettrons de transmettre votre demande à l’équipe la plus à même de vous répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

  1. 01 Current Step 01
  2. 02 Step 02

Motif du contact

! Sélectionnez un sujet
! Sélectionnez un sujet

Coordonnées

Saisissez votre nom
Saisissez votre numéro de téléphone

Quand pouvons-nous vous appeler ?

Heure préférée de la journée

Nous vous appellerons sous 24h

Retour

Demander à être rappelé(e) (facultatif)

Complétez le formulaire en renseignant tous les champs obligatoires. Les informations que vous nous communiquerez sur votre entreprise nous permettrons de transmettre votre demande à l’équipe la plus à même de vous répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

  1. 01 Completed Step 01
  2. 02 Current Step 02

Taille de l'entreprise (facultatif)

Quel est le chiffre d’affaires de votre entreprise ?

Votre secteur d'activité (facultatif)

Votre marché (facultatif)

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

RTCAddBusinessInterests

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

Business size

Quel est le chiffre d’affaires de votre entreprise ?

Votre secteur d'activité

Votre marché

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

Demander à être rappelé(e)

  • Désolés

Nous avons rencontré un problème

Nous n'avons pas pu envoyer votre message. Réessayez ultérieurement ou appelez-nous au 0810 83 84 85

Demander à être rappelé(e)

  • Merci

We will be in touch

Un chargé d'affaires de HSBC France vous appellera d'ici trois jours ouvrés.

Vos intérêts

  • Nom de l'entreprise :
  • Chiffre d'affaires :
  • Secteur :
  • Localisation :
  • Marchés internationaux :

RTCAddBusinessInterests

La sécurité et la confidentialité de vos données personnelles sont au coeur de nos préoccupations. Lisez ici notre politique relative aux cookies.

Vous allez quitter le site HSBC Entreprises.

Les politiques des sites externes peuvent différer des conditions générales et de la politique de confidentialité de notre site Internet. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet de votre navigateur.

Vous allez quitter le site HSBC Entreprises.

Les politiques des sites externes peuvent différer des conditions générales et de la politique de confidentialité de notre site Internet. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet de votre navigateur.