13 décembre 2017

« La France dispose d’un savoir-faire et de compétences sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la Smart City »

Un entretien avec Caroline Olivier, Chef de projet Environnement, Business France

Caroline Olivier

Comment définissez-vous la Smart City ? Quelles sont les différences avec la ville durable ?

Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale vit en ville. La croissance démographique et le développement économique des pays émergents vont, au cours des prochaines décennies, accentuer ce phénomène. En 2050, le monde sera peuplé à 70 % d’urbains. Principaux défis pour les villes : être plus sobres, plus efficaces et moins polluantes.

D’où l’apparition du concept de la ville durable qui est un enjeu à la fois économique et humain. Il s’agit en définitive de favoriser l’attractivité des villes et métropoles mais également de permettre à la population urbaine de travailler, de se loger, d’élever ses enfants dans un environnement non pollué.

La Smart City apporte une dimension nouvelle, celle de l’optimisation de cette organisation par le biais de l’intégration du numérique.

La donnée est au cœur de la ville intelligente. La logique des réseaux, la collecte et le traitement des données, l’évaluation et la mesure de leur potentiel et de leurs limites conditionnent la performance de la Smart City.

Une ville peut être « Smart » sans être durable, et vice versa. Mais dans chaque cas de figure, c’est bien le citoyen, qui est au cœur du projet.

Concernant les projets de Smart Cities dans le monde, quels sont, à votre avis, les principaux marchés porteurs en termes de possibilités d’affaires ?

Le développement des Smart Cities est un phénomène mondial. Rappelons que 75% des émissions de gaz à effet de serre proviennent des villes, principales responsables du changement climatique. Suite au premier accord universel lors de la COP 21, l’urgence climatique impose de s’engager résolument à bâtir des villes durables. Dans la mesure où la croissance de l’urbanisation au cours des années à venir va être plus forte dans les pays émergents, des possibilités d’affaires évidentes existent dans ces pays, notamment en Asie où les villes ont pris des engagements forts lors de la COP 21.

En Chine, l’économie verte et le développement urbain sont une priorité officielle. Les besoins sont gigantesques : le pays compte 180 villes de plus d’1 million d’habitants. Il existe plusieurs projets sur lesquels sont engagées les entreprises françaises, en particulier sur les éco-quartiers de Wuhan et Chengdu.

En Inde, le gouvernement a annoncé la volonté de construire 100 Smart Cities dont 3 villes labellisées françaises : Chandigarh, Nagpur et Pondichéry. L’Indonésie (250 millions d’habitants) offre également des opportunités.

Parmi les autres marchés émergents, il y a aussi l’Afrique, un continent confronté à une urbanisation galopante, les pays du Golfe et l’Amérique latine. En Colombie, par exemple, plusieurs villes, comme Medellin, ont lancé des programmes de développement urbain et les entreprises françaises ont obtenu des contrats significatifs.

L’importance des marchés émergents ne doit pas faire oublier les pays industrialisés. Business France s’intéresse en particulier à l’Amérique du nord. Il y a des opportunités et c’est aussi une excellente occasion de mesurer l’offre française par rapport à la concurrence. Il faut également s’intéresser à l’Europe : de nombreuses villes ont des projets.

Comment caractériseriez-vous l’offre française dans le domaine des Smart Cities ?

La France dispose historiquement d’un savoir-faire et de compétences sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la Smart City. Aux côtés des grands opérateurs traditionnels (Suez, Veolia, Alstom, EDF, Eiffage, Vinci, etc.), on trouve des ETI, des PME et des start-up performantes.

Fédérant un ensemble d’acteurs publics et privés de l’offre de la ville durable à la française, la marque Vivapolis a permis de promouvoir le savoir-faire et d’encourager les synergies entre filières pour être compétitif à l’international. Aujourd’hui tous les acteurs et partenaires sont en ordre de marche autour de cette initiative.

Nous sommes donc en mesure de proposer une offre globale aux gestionnaires des villes de la planète. C’est une approche qui les intéresse car elle apporte de la visibilité et une plus grande efficacité dans le cadre de leurs politiques de développement urbain.

La marque Vivapolis est désormais connue dans le monde. En Birmanie, par exemple, notre savoir-faire en matière de protection du patrimoine urbain intéresse les responsables de la municipalité de Rangoon, un joyau architectural et culturel fortement détérioré, faute d’entretien pendant plusieurs décennies.

En plus des actions que nous menons, nous sommes régulièrement sollicités par les maires et les gestionnaires urbains ainsi que par des délégations d’entreprises étrangères qui viennent nous rendre visite.

En quoi l’approche de ce marché diffère-t-elle de l’approche classique auprès des collectivités territoriales des pays concernés ?

Pour obtenir des contrats, les entreprises françaises doivent répondre aux appels d’offres lancés par les collectivités territoriales, municipalités ou métropoles. Pour gagner ces contrats, il est indispensable de s’associer avec des partenaires locaux et d’avoir une présence sur place. Les maîtres d’ouvrages demandent généralement des transferts de technologie, de la formation et une part minimum de contenu local. Par ailleurs, la concurrence est rude car les projets suscitent aussi l’intérêt des autres fournisseurs. Les entreprises doivent donc élaborer de vraies stratégies à moyen terme et savoir faire preuve de patience.

Certaines municipalités sous-traitent l’exécution de projets ou de lots à des opérateurs privés (promoteurs immobiliers par exemple). Dans ce cas, les procédures sont plus rapides dans la mesure où il s’agit de marchés privés.

Articles ayant les mêmes tags

Des pressions croissantes sur les entreprises

Les entreprises, quelle que soit leur taille, ne peuvent plus échapper à la contrainte du développement durable. La pression s’exerce sur les entreprises elles-mêmes mais aussi sur leurs chaînes d’approvisionnement, sur le territoire national comme à l’étranger.

Nous contacter

Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00.
Ou le +33 (0)1 55 69 74 53 depuis l'étranger.

Demander à être rappelé(e)

Complétez le formulaire en renseignant tous les champs obligatoires. Les informations que vous nous communiquerez sur votre entreprise nous permettrons de transmettre votre demande à l’équipe la plus à même de vous répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

  1. Current: Step 1 of 2 01
  2. Step 2 of 2 02

Motif du contact

! Sélectionnez un sujet
! Sélectionnez un sujet

Coordonnées

Saisissez votre nom
Saisissez votre numéro de téléphone

Quand pouvons-nous vous appeler ?

Heure préférée de la journée

Nous vous appellerons sous 24h

Retour

Demander à être rappelé(e) (facultatif)

Complétez le formulaire en renseignant tous les champs obligatoires. Les informations que vous nous communiquerez sur votre entreprise nous permettrons de transmettre votre demande à l’équipe la plus à même de vous répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

  1. Completed: Step 1 of 2 01
  2. 02 Current Step 02

Taille de l'entreprise (facultatif)

Quel est le chiffre d’affaires de votre entreprise ?

Votre secteur d'activité (facultatif)

Votre marché (facultatif)

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

RTCAddBusinessInterests

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

Business size

Quel est le chiffre d’affaires de votre entreprise ?

Votre secteur d'activité

Votre marché

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

Demander à être rappelé(e)

  • Désolés

Nous avons rencontré un problème

Nous n'avons pas pu envoyer votre message. Réessayez ultérieurement ou appelez-nous au 0810 83 84 85

Demander à être rappelé(e)

  • Merci

Nous serons bientôt en contact

Un chargé d'affaires de HSBC France vous appellera d'ici trois jours ouvrés.

Vos intérêts

  • Nom de l'entreprise :
  • Chiffre d'affaires :
  • Secteur :
  • Localisation :
  • Marchés internationaux :

RTCAddBusinessInterests

La sécurité et la confidentialité de vos données personnelles sont au coeur de nos préoccupations. Lisez ici notre politique relative aux cookies.

Vous allez quitter le site HSBC Entreprises.

Les politiques des sites externes peuvent différer des conditions générales et de la politique de confidentialité de notre site Internet. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet de votre navigateur.

Vous allez quitter le site HSBC Entreprises.

Les politiques des sites externes peuvent différer des conditions générales et de la politique de confidentialité de notre site Internet. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet de votre navigateur.