La coopération entre la Chine et l’Europe n’en est qu’à ses débuts et va prendre des formes multiples

Un entretien avec Vina Cheung,
Global Head of RMB Internationalisation,
HSBC Hong Kong

Quelle appréciation portez-vous sur la Belt & Road Initiative ?

La Belt & Road Initiative (BRI) est un projet global ambitieux de commerce et d’investissement, qui s’inscrit dans la stratégie « Going Out » de la République populaire de Chine (RPC). L’objectif est de générer plus de 2 500 milliards de dollars de flux commerciaux pendant la prochaine décennie et de stimuler la croissance économique des plus de 60 pays couverts par l’initiative.

C’est une initiative très ambitieuse et qui n’en est qu’à ses débuts. La plupart des projets en cours de réalisation actuellement concernent les infrastructures et ouvrent des possibilités d’affaires dans des secteurs tels que les matériaux de construction, les équipements lourds et les services d’ingénierie.

A terme, l’initiative devrait stimuler la croissance des économies en développement couvertes. La croissance attendue des classes moyennes dans ces pays devrait ouvrir de nouvelles possibilités pour les entreprises européennes en termes de fourniture de biens et de services, à condition de s’adapter aux spécificités de ces marchés.

Enfin, la BRI devrait contribuer à une utilisation accrue de la monnaie chinoise, le RMB, dans les transactions commerciales et contribuer à l’internationalisation de cette devise.

A votre avis les Européens, et la France en particulier, sont-ils concernés par cette initiative ?

La Route de la Soie ayant relié pendant plusieurs siècles la Chine et l’Europe, les pays du Vieux Continent font donc naturellement partie de la BRI et sont un élément fondamental de cette initiative.

Un des volets cruciaux de l’Initiative est le développement des Supply Chains, grâce notamment aux liaisons ferroviaires. Il existe actuellement 3 500 trains reliant 27 villes chinoises à onze pays. Autre exemple : le projet de construction de la centrale nucléaire d’Hinkley Point C au Royaume-Uni, auquel participent Electricité de France (EDF) et la China General Nuclear Power Company, est considéré par le gouvernement chinois comme faisant partie de la BRI.

L’Europe et la Chine sont engagées dans une coopération qui n’en est qu’à ses débuts. Il y a un grand potentiel et cette coopération devrait prendre des formes multiples.

Quelle peut être la contribution des banques commerciales au financement de la BRI ?

La réalisation des projets de la BRI reposera sur la contribution de toutes les sources de financement disponibles, aussi bien publiques que privées. La nouvelle banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB) ne sera pas suffisante malgré le nombre élevé de pays actionnaires et le volume des prêts annoncé.

En ce qui concerne la contribution des banques commerciales privées, il faut distinguer trois cas de figure :

-Les projets d’infrastructures dans les pays couverts par la BRI. Les banques commerciales peuvent avoir un rôle de conseil, monter des financements et participer directement sous la forme de prêts.

-La participation des entreprises chinoises aux projets. Cette activité génère des demandes de services financiers classiques tels que : gestion de trésorerie, financement du commerce international, prêts, financement de projet, etc.

-La classe moyenne émergente dans les pays de la BRI. La montée en puissance attendue de cette catégorie signifie l’apparition d’une demande additionnelle de services dans la banque de détail et la banque privée.

J’ajouterais que les banques internationales qui travaillent déjà dans la coopération entre la Chine et les pays de la BRI et qui ont une présence dans ces pays ainsi qu’une expertise reconnue disposent d’un avantage comparatif évident par rapport aux autres établissements.

Quel peut être le rôle de Hong Kong ?

La réalisation des projets de la BRI va nécessiter un montant élevé de financements, provenant de source diverses, et ce dans plusieurs devises aussi bien internationales (dollar, euro, RMB, etc.) que locales. Hong Kong, qui est un centre financier global et le leader du hub RMB offshore, est appelé à jouer un rôle fondamental dans le soutien des projets de la BRI.

Hong Kong dispose de la surface financière suffisante pour la levée de fonds destinés au financement des projets. Par ailleurs, il convient de rappeler que les entreprises chinoises qui veulent s’internationaliser commencent par s’installer à Hong Kong qui est leur plateforme de départ pour travailler à l’étranger. Hong Kong offre d’excellentes conditions pour les activités de trésorerie, grâce en particulier aux nouvelles dispositions fiscales relatives aux Corporate Treasury Centres (CTC) mises en œuvre en 2016.

Articles ayant les mêmes tags

Nouvelles Routes de la Soie : le mode d’emploi pour les entreprises françaises

La Belt & Road Initiative (BRI), souvent appelée également « Nouvelles Routes de la Soie », a été lancée par la Chine et comprend un vaste catalogue de projets, principalement d’infrastructures. Si les entreprises chinoises sont les principaux bénéficiaires des contrats, des opportunités existent aussi pour les entreprises françaises. Nous vous expliquons comment en tirer parti.

Le Monde en 2030

La Chine, en plein essor, deviendra la première économie mondiale, tandis que l’Inde se hissera au 3e rang

« La prise de participation majoritaire que nous venons de réaliser illustre l’engagement de long terme de bioMérieux en Chine »

Spécialisé dans le diagnostic in vitro, le groupe bioMérieux a tissé des liens solides avec la Chine depuis plus de 25 ans. L’acquisition d’une participation majoritaire dans le capital de la société Hybiome, en novembre 2018, s’inscrit dans une logique de développement international avec des activités de recherche, de production et de distribution placées au plus près des besoins de santé des patients.

Nous contacter

Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00.
Ou le +33 (0)1 55 69 74 53 depuis l'étranger.

Demander à être rappelé(e)

Complétez le formulaire en renseignant tous les champs obligatoires. Les informations que vous nous communiquerez sur votre entreprise nous permettrons de transmettre votre demande à l’équipe la plus à même de vous répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

  1. Current: Step 1 of 2 01
  2. Step 2 of 2 02

Motif du contact

! Sélectionnez un sujet
! Sélectionnez un sujet

Coordonnées

Saisissez votre nom
Saisissez votre numéro de téléphone

Quand pouvons-nous vous appeler ?

Heure préférée de la journée

Nous vous appellerons sous 24h

Retour

Demander à être rappelé(e) (facultatif)

Complétez le formulaire en renseignant tous les champs obligatoires. Les informations que vous nous communiquerez sur votre entreprise nous permettrons de transmettre votre demande à l’équipe la plus à même de vous répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

  1. Completed: Step 1 of 2 01
  2. 02 Current Step 02

Taille de l'entreprise (facultatif)

Quel est le chiffre d’affaires de votre entreprise ?

Votre secteur d'activité (facultatif)

Votre marché (facultatif)

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

RTCAddBusinessInterests

Ne saisissez pas d'informations confidentielles comme les coordonnées de votre compte bancaire par exemple.

Business size

Quel est le chiffre d’affaires de votre entreprise ?

Votre secteur d'activité

Votre marché

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

Demander à être rappelé(e)

  • Désolés

Nous avons rencontré un problème

Nous n'avons pas pu envoyer votre message. Réessayez ultérieurement ou appelez-nous au 0810 83 84 85

Demander à être rappelé(e)

  • Merci

Nous serons bientôt en contact

Un chargé d'affaires de HSBC France vous appellera d'ici trois jours ouvrés.

Vos intérêts

  • Nom de l'entreprise :
  • Chiffre d'affaires :
  • Secteur :
  • Localisation :
  • Marchés internationaux :

RTCAddBusinessInterests

La sécurité et la confidentialité de vos données personnelles sont au coeur de nos préoccupations. Lisez ici notre politique relative aux cookies.

Vous allez quitter le site HSBC Entreprises.

Les politiques des sites externes peuvent différer des conditions générales et de la politique de confidentialité de notre site Internet. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet de votre navigateur.

Vous allez quitter le site HSBC Entreprises.

Les politiques des sites externes peuvent différer des conditions générales et de la politique de confidentialité de notre site Internet. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet de votre navigateur.